Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
E-Classroom

E-Classroom

Plateforme de cours gratuits à partir du BAC - Vous avez un blog éducatif ? contactez moi pour rejoindre la communauté et avoir une meilleure visibilité (soumis à validation selon des critères de qualité).

Les cinq étapes de mise en oeuvre de la rhétorique

Description générale des cinq éléments qui compose la mise en oeuvre de la rhétorique : inventio, dispositio, elocutio, memoria, actio...

Les cinq étapes de mise en oeuvre de la rhétorique

Linventio, ou invention est l’étape préparatoire : il s’agit de définir la situation de communication, la problématique et de rechercher les idées, les arguments, les exemples qui vont constituer l’argumentaire. La rhétorique appelle « preuve technique » les catégories d’arguments utilisés. On en distingue trois sortes :

  •  Les preuves logiques
  •  Les preuves subjectives
  •  Les preuves d’amplification

L’invention s’appuie également sur un ensemble de lieux communs et de lieux spécifiques, c'est-à-dire de procédés argumentatifs et styliques propres à l’ensemble des genres ou à certains d’entre eux seulement.

 

La dispositio, ou disposition, consiste à organiser en fonction du genre de discours les éléments trouvés lors de l’inventio.

 

L’elocutio, ou style, « adapte à ce que l’invention fournit des mots et des phrases approprié » (Rhétorique à Herennius). Selon Cicéron, le style doit avoir quatre qualités : la correction, la clarté, l’élégance et la convenance (pertinence). La rhétorique distingue trois styles :

  •  Le style simple doit être correct, clair et convenant mais qui peut se passer d’élégance, ce style peut être utilisé dans le langage courant voir familiers
  •  Le style moyen qui emprunte aux deux autres styles,
  •  Le style élevé qui recherche la beauté de l’expression, sn ornementation par les figure de rhétorique et évite les familiarités en se plaçant sur un registre soutenu.

 

La memoria, ou mémoire, consiste « à bien retenir les idées, les mots et leur disposition » (Rhétorique à Herennius). L’orateur doit parler sans notes. La memoria est composée d’une ensemble de techniques permettant de se remémorer tous les éléments du discours.

 

L’actio ou action oratoire « consiste à discipliner et à rendre agréables la voix, les jeux de physionomie et es gestes. Elle est essentielle pour rendre le discours vivant, susciter et maintenir l’attention de l’auditoire. Dans tous les cas, le discours doit être dit avec passion et conviction.

La mise en œuvre de la rhétorique : les cinq étapes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article