Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
E-Classroom

E-Classroom

Plateforme de cours gratuits à partir du BAC - Vous avez un blog éducatif ? contactez moi pour rejoindre la communauté et avoir une meilleure visibilité (soumis à validation selon des critères de qualité).

Les différents genres de la rhétorique

La rhétorique classique a définit cinq genres majeurs en fonction des différentes situations de communication dans lesquelles se trouve l’orateur.

Les différents genres de la rhétorique

Le genre judiciaire

C’est le genre employé lorsque l’orateur doit défendre un accusé devant un tribunal. Quintilien (1er siècle) définit ainsi les cinq parties de l’argumentaire délibératif.

  • L’exorde : il s’agit d’éveiller la bienveillance de l’auditoire, c’est donc une partie essentielle (delectare),
  •  La narration : son but est d’informer l’auditoire (docere),
  •  La preuve : il s’agit de démontrer ce qui est dit (docere),
  •  La réfutation : il s’agit de détruire les arguments opposés (docere),
  •  La péroraison : conclusion qui reprend les éléments essentiels et cherche à émouvoir (movere).

Les différentes figures de la rhétorique

Ce genre inspire encore aujourd’hui les discours judiciaires.

 

Le genre délibératif

Ce genre est employé lorsqu’il convient de persuader ou de dissuader en vue d’une décision à prendre. L’orateur use pour cela de son autorité, il cherche également à jouer sur les sentiments de son auditoire : le calme, l’excitation, la colère… l’exorde est supprimé mais une partie s’ajoute à celle du précédent genre : la conjecture qui consiste à déterminer la faisabilité présente ou future des projets mis en délibération.

Les différentes figures de la rhétorique

Pour cela, l’orateur s’appuie sur des exemples tirés du passé. Ce genre inspire les discours politiques et est remis au goût du jour notamment dans le cadre du développement des débats publics concernant par exemple l’aménagement du territoire et d’une possible démocratie participative (gouvernance).

 

Le genre démonstratif ou épidictique

Ce genre est employé pour faire l’éloge ou le blâme d’une personne ou d’une action. Il se décline de différentes manières : l’oraison funèbre, le panégyrique (portrait flatteur), l’apologie, le pamphlet, la satire, la diatribe.

Les procédés sont notamment  ceux de l’amplification qui consiste à grossir et à développer la description des qualités ou des défauts de l’objet du discours.

Les différentes figures de la rhétorique

Ce genre est le modèle de nombreux articles de journaux et bien sur de la communication commerciale dont le but est de renforcer l’adhésion de l’auditoire à des valeurs communes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article