Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
E-Classroom

E-Classroom

Plateforme de cours gratuits à partir du BAC - Vous avez un blog éducatif ? contactez moi pour rejoindre la communauté et avoir une meilleure visibilité (soumis à validation selon des critères de qualité).

Le fonctionnement du marché

Le marché est au centre du fonctionnement de notre système économique. Sa fonction est d'organiser le mieux possible des échanges. Des règles sont mises en place pour qu'il fonctionne le plus efficacement.

Le fonctionnement du marché

  • L'organisation des échanges
  • Les différents types de marché
    • Le marché de biens et services
    • Le marché du travail
    • Le marché des capitaux
  • Les principes de fonctionnement
    • L'économie de marché
    • Le circuit économique
    • La concurrence
  • Les garanties pour les intervenants
    • L'accès à l'information
    • La garantie de bonne exécution des contrats
    • La confiance mutuelle entre les participants

 


 

L'ORGANISATION DU MARCHE

En économie, le marché se définit comme un lieu de rencontre entre l’offre et la demande. Cette rencontre détermine une quantité échangée (de bien et de services, de travail, de monnaie, de titres financiers) et un prix de vente (prix des biens pour le marché des biens et des services, cours boursier pour le marché des titres financiers) un salaire pour le marché du travail (taux d’intérêts pour le marché monétaire…).

Ainsi, l’organisation des échanges sur les marchés est possible par la présence des offreurs (entreprises qui vendent) et des demandeurs (clients qui achètent). L’objectif des deux parties est divergent. Les offreurs ambitionnent de vendre à un pris générant du bénéfice tandis que les demandeurs recherchent à satisfaire leur besoin à un prix accessible.

La spécialisation des différents acteurs du marché permet de tendre à la satisfaction de l’ensemble des besoins de l’individu tout en préservant l’accessibilité des produits à un prix en phase avec ses revenus. Cette recherche de la satisfaction des besoins constitue le moteur de la production et des échanges sur les marchés.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE MARCHES

L'observation de la nature des échanges permet de distinguer trois types de marchés : des biens et services, du travail, du capital.

 

Types de marchés

Nature des échanges

Exemples

Marché des biens et services

L’ensemble des produits (biens et services qui est destinés à la vente. Les biens marchands sont les marchandises, les Service marchands sont proposés par des entreprises.

Les services non marchands sont gratuits (ou peu onéreux) et sont proposé par les administrations ou associations.

Marché de l’automobile (biens), des transports aériens (services marchands).

Accès à la bibliothèque municipale (service non-marchand).

Marché du travail

L’ensemble des offres d’emplois qui fait face à l’ensemble des demandes d’emplois. La rencontre régule la détermination du salaire qui représente le prix du travail.

Bassin d’emploi région Nord-Pas de Calais est la confrontation des offres et demande d’emploi dans cette région.

Marché des capitaux

L’ensemble des agents qui disposent d’une épargne disponible face à l’ensemble des agents qui souhaite emprunter. Ainsi, les agents à « capacités de financement » rencontrent les agents à « besoin de financement ».

Le marché boursier est la place centrale du marché des capitaux.

 

LES PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT DU MARCHE

L'économie de marché est la système économique d'échange le plus répandu aujourd'hui dans la monde. Il repose sur les lois du marché, principalement celle de l'offre et de la demande, dans un environnement concurrentiel. Il s'accompagne le plus souvent d'une certaine forme de régularisation par l'autorité publique.

Systématiquement, l’activité économique se résume à trois fonctions essentielles :

  • La production
  • La répartition
  • La consommation

 

Le marché participe à la régulation de ces différentes fonctions ; Il permet les interactions entre les différents agents économiques qui sont répertoriés en 5 groupes :

  • Ménages
  • Entreprise
  • Administration
  • Sociétés financières
  • Reste du monde

 

Le circuit économique

Le marché permet les relations entre les différents agents économiques. De ces liens apparaissent les flux réels (échange de biens, de services et de travail) et les flux monétaires (mouvement de monnaie pour contrepartie des flux réels.

Le fonctionnement du marché

Ainsi, le circuit économique se présente comme un schéma simplifié des échanges opérés entre les agents économiques par le biais de ces deux formes de flux. Il met en évidence l’interdépendance entre les agents économiques.

 

La concurrence

La concurrence traduit la rivalité entre les acteurs qui ont pour objectif d'obtenir le plus grand avantage possible. L'existence d'une concurrence constitue le meilleur argument en faveur de l'efficacité de l'économie de marché.

La concurrence libre signifie avant tout la liberté de produire, de vendre ou d'acheter un produit pour chaque participants dans le respect des règles.

Le non respect des règles de concurrence entraîne des dysfonctionnements qui réduisent l'efficacité du marché. Les principaux sont : l'abus de position dominante, les ententes entre intervenants sur le marché et la concurrence déloyale.

 

LES GARANTIES POUR LES INTERVENANTS

Les règles du marché garantissent le libre accès des participants au marché et contribuent de ce fait à l'efficacité économique de l'économie de marché. Le cas échéant, le cadre juridique du marché est imposé par les tribunaux aux acteurs du marché récalcitrants.

Le fonctionnement du marché

L'accès à l'information

Acheteurs et vendeurs doivent disposer en temps utile des bonnes informations pour intervenir de façon bénéfique dans l'échange. Dans le cas contraire, la concurrence est faussée, on dit qu'elle devient imparfaite. L'accès inégal à l'information entre les différents participants constitue un manque de transparence qui porte atteinte à la crédibilité de tous les participants et nuit à l'efficacité du marché.

Exemple : L'étiquetage obligatoire des produits garantit que les consommateurs disposent d'une information complète sur le produit, afin de protéger leur santé et leur intérêts.

 

La garantie de bonne exécution des contrats

L'échange repose sur l'existence d'un contrat, écrit ou non, posant les droits et les obligations de chacun. La garantie de bonne exécution des contrats est centrale dans l'échange car la multiplication des défauts d'exécution aboutirai très vite à une perte de confiance dans le marché et à une diminution des transaction.

 

La confiance mutuelle des participants

L'échange est basé sur la confiance entre celui qui vend et celui qui achète. Les règles du commerce se sont longtemps transmises oralement : elles reposaient sur la réputation de chacun des acteurs. Aujourd'hui, cette confiance est renforcée par l'existence de garanties qui accompagnent la vente du produit.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article