Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
E-Classroom

E-Classroom

Plateforme de cours gratuits à partir du BAC - Vous avez un blog éducatif ? contactez moi pour rejoindre la communauté et avoir une meilleure visibilité (soumis à validation selon des critères de qualité).

La règle des tiers

La règle des tiers est une version très simplifiée de la règle du nombre d’or (pratiquée depuis la Grèce antique), qui permet de mettre en valeur le ou les sujets présents dans une scène, tout en respectant des proportions harmonieuses. Voyons en quoi cette méthode est-elle importante dans la construction d'une image...

La construction de l’image : La règle des tiers

Cette méthode consiste à diviser en trois bandes verticales et trois bandes horizontales l’image présente dans le viseur de votre appareil photo, et en traçant entre chacun de ces tiers des traits -imaginaires- verticaux et horizontaux. Chaque ligne correspond à un axe fort. Placer son sujet à l'intersection de ces axes forts renforce encore plus la composition.

 

La construction de l’image : La règle des tiers

 

En déportant le centre d'intérêt de sa photographie sur le côté, vous en facilitez sa lecture par le spectateur. Cette lecture est encore plus aisée si vous placez ce sujet à gauche, l'œil humain étant habitué à lire de gauche à droite et de haut en bas (lecture en Z).

La construction de l’image : La règle des tiers

 

La règle des tiers s'applique dans différents domaines de la photographie et est une bonne aide à la composition d'image : portrait, paysage, reportage, animalier, mode, macro, sport, etc.

Evidemment, plus il y a d'éléments sur la photographie, plus la mise en œuvre de cette règle est difficile. Il est donc conseillé de se concentrer sur un seul élément pour débuter, notamment sur le sujet principal de l'image. Avec l'expérience, le photographe qui aura bien en main la manière de composer ses clichés arrivera plus facilement à composer l'ensemble de sa photo : un ou plusieurs sujets, décor, arrière-plan, etc. Il ne faut surtout pas hésiter à bouger dans l'espace, à trouver le bon angle pour que les différents éléments se positionnent correctement dans le cadre.

Certains appareils photos reflex, et même maintenant la plupart des appareils photo numériques (bridges, compacts et mêmes photophones), proposent dans leurs options d’afficher une grille de composition.

 

En voici un exemple, sur la photo suivante, ce bleuet est placé exactement à l’intersection des lignes verticales et horizontales, ce qui met le met naturellement en valeur :

La construction de l’image : La règle des tiers

 

Maintenant, voici un exemple appliqué à une autre photographie, ici le sujet de la photo est le Phare de la Vieille au large de la Pointe du Raz en Bretagne.  Mais le récif  au premier plan est lui aussi placé sur une intersection, cette symétrie permettant de mettre en valeur les deux éléments de la photographie :

La construction de l’image : La règle des tiers

 

La règle des tiers permet aussi de mettre en valeur un paysage dans son ensemble. En général, la plupart d’entre nous mettent naturellement l’horizon au centre de la photographie. Si cela peut convenir à certains sujets, en général le résultat est une photo assez banale. Pour mettre en valeur le paysage, il est conseillé d’aligner l’horizon soit sur le premier tiers horizontal de la photo (si on souhaite mettre en valeur le paysage), soit sur le dernier tiers horizontal de la photo (si on souhaite par exemple mettre en valeur un beau ciel nuageux). Ainsi le ciel prendra à peu près un tiers de l’image et le paysage les deux tiers restant, ou inversement.

 

La construction de l’image : La règle des tiers 

Dans ce premier exemple, c’est le paysage (les toits de Paris photographiés depuis la Butte Montmartre) qui est mis en valeur. Cette composition est aussi conseillée lorsque le ciel n’est pas intéressant ou qu’on ne souhaite pas le mettre en valeur.

 

La construction de l’image : La règle des tiers

Dans ce second exemple, un coucher de soleil au-dessus de la baie de New-York, j’ai cherché à mettre en valeur les nuages éclairés par la lumière diffuse du soleil couchant. Ici, le ciel occupe les deux tiers de l’image. La mer quant à elle est moins mise en valeur et n’occupe que le dernier tiers.

 

Bien entendu, la règle des tiers peut s’appliquer à une composition verticale (ou portrait). Dans l’exemple ci-dessous, ce lampadaire photographié sur le Tower Bridge de Londres a été placé sur le dernier tiers vertical, tandis que les câbles de suspension du pont (sujet secondaire) restent dans le premier tiers de l’image (sur la gauche). Vous noterez que  dans cet exemple la tour, d’où partent les câbles de suspension, est également située sur une intersection.

La construction de l’image : La règle des tiers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article